Photos de l'inauguration de la nouvelle caserne des Pompiers de Hommert.

 

{rapidgallery}/images/photos/pompier2011{/rapidgallery}

 

La vidéo suivra ...

A l'occasion de leur soirée dédiée à leur patronne, Ste-Barbe, le corps des sapeurs-pompiers a assisté à la messe célébrée par le curé Francis Klaser. Messe au cours de laquelle furent également inaugurées les peintures de l'église. La cérémonie officielle pouvait alors débuter à la salle des fêtes où le chef de corps Francis Sitz accueillait ses invités. En plus du curé déjà cité et de son bras droit, le diacre Etienne Steffes, on notait la présence du maire Jean-Jacques Reibel et de ses adjoints, ainsi que de l'ensemble des sapeurs en activité ou retraités, avec leurs conjoints. Le chef de centre retraça les grands moments de l'année 2010 stipulant que c'était une année exceptionnelle marquée par une initiative inédite : la construction d'une caserne. Il remercia la municipalité qui soutient le projet, montrant par là combien elle tient à pérenniser la présence d'une unité de soldats du feu dans la localité. Il exprima aussi sa gratitude au service départemental qui finance en partie le matériel, l'ensemble de l'Amicale qui a suivi à l'unanimité et qui aide au financement de ce projet, les anciens et les bénévoles qui viennent aider les bâtisseurs, les entreprises locales (MD, Parisot, Kit chauffage) qui se sont engagées à leurs côtés. Sur sa lancée, Francis a rajouté : « A l'heure actuelle nous avons déjà réalisé plus de 1 000 heures de travail. En moyenne tous les samedis nous sommes 7 ou 8 sur 11 pompiers à être sur le chantier." Aux sceptiques qui, ici ou là, laissaient entendre «que ce n'était pas utile de faire une caserne", il réplique fièrement : "Nous, sapeurs pompiers de Hommert, avons décidé d'aller plus loinque notre mission pour que la population de notre charmant village ait un service de secours de proximité à la hauteur de ce qu'elle attend.» Inutile de préciser l'impact de telles paroles parmi l'assistance.

 

Le diacre admiratif

Puis, désormais très en verve, Francis a fait un rapide bilan : jusqu'à début décembre, 20 interventions, près de 50 heures de formation pour chacun des pompiers, 11 secours à personne, 3 feux de cheminée, 6 destructions de nids d'insectes, 1 accident de circulation. Il a précisé qu' "en secours d'urgence, le secours à personne est devenu notre première capacité de réaction rapide." L'Amicale des sapeurs pompiers a organisé deux grandes manifestations la fête des pompiers un dîner dansant. Dans son intervention, le maire salua le travail fourni par les pompiers et les assura du soutien de la municipalité. Le diacre Etienne assura qu'il avait été témoin d'une intervention des sapeur-pompiers et qu'il avait été étonné par le savoir-faire des pompiers : "On se serait cru dans un épisode de la série Urgences." Jean-Marc Kremer, en tant que président de l'interassociation remercia l'ensemble de pompiers pour le travail fourni lors de la balade gourmande. La remise des diplômes a été l'affaire du maire et du lieutenant Paul Bricker : équipier feu de forêt : caporal-chef Jérôme Garnaud, FESPV : Jamal Ghouffle, PSE1 : Jamal et Mehdy Ghouffle, PSE 2 : Jamal et Mehdy Ghouffle. Un cadeau a été remis au sapeur Sébastien Heim pour la naissance de son fils et au sapeur Christian Schermann pour son départ à la retraite. En dernier, la médaille d'argent des sapeurs- pompiers a été remise au chef de centre Francis Sitz pour ses 20 années d'engagement et ses 10 ans en tant que chef de corps. La soirée s'est prolongée par le repas de la Ste-Barbe.

 

 

 

 

Le dynamique corps des soldats du feu était un peu à l'étroit dans les bâtiments qui lui étaient dévolus : un garage pour leur camion et un petit espace dans le bâtiment abritant la mairie. La commune vient de mettre à leur disposition le pavillon qui était celui du Crédit Mutuel. Ravis de l'aubaine, ils ont de suite adopté le projet d'agrandir le nouveau centre. Aux quatre-vingts mètres carrés existant vont s'en rajouter soixante-six qui permettront notamment de recevoir le camion de première intervention. Et depuis début septembre, chaque samedi, les hommes de la section des pompiers bénévoles, aidés par des vétérans et des sympathisants, se sont mis en devoir d'élever les murs de cet agrandissement. Toujours à la manœuvre, le chef de corps, Francis Sitz, dirige les opérations de construction. Ce dernier samedi d'octobre, l'heure était à la pose des chevrons qui accueilleront la toiture. Celle-ci sera posée avant l'hiver, ce qui permettra de procéder aux travaux intérieurs durant la saison froide. L'inauguration pourra alors être programmée pour cette caserne ...flambant neuve.